• Connectez-vous

Une étudiante du master MAAAV, jeune ambassadrice 2018

  • 19 avr. 2018
  • -
  • Catégorie : Alumni à l'honneur
  • -
  • Auteur : Marion Bonnet
  • -
  • Vu : 993 fois
Une étudiante du master MAAAV, jeune ambassadrice 2018


Maïa Steinberg, étudiante compositrice au sein de notre master Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV), est lauréate du 1er prix 2018 du programme Jeunes ambassadeur/drices, qui a été remis par François Barry Martin-Delongchamps, Président de l'Union des Français de l'étranger, le 5 avril 2018.



Lauréate du 1er prix des Trophées 2018


Cette année, deux de nos étudiant.es, Maïa Steinberg, uruguayenne, et Marco Busetta, italien, l'une comme l'autre inscrit.e dans le master Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV), ont participé au dispositif Jeunes ambassadeur/drices. Ce programme contribue au rayonnement international de la région Auvergne - Rhône-Alpes et de ses principales villes universitaires. Chaque étudiant.e international.e est parrainé.e par un.e décideur/euse institutionnel.le, économique ou culturel.le. Depuis une dizaine d'années, un concours est organisé pour chaque promotion : 82 projets ont été déposés pour cette édition, 12 ont été retenus pour l'épreuve orale et c'est On roule, celui présenté par Maïa Steinberg, qui a remporté le 1er prix.


On roule, projet associant musique et handicap


Originaire de l'Uruguay, Maïa Steinberg est arrivée à Lyon l'année dernière. Compositrice et chanteuse lyrique de formation et ayant pour rêve de faire de la musique, elle s'est inscrite en master Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV).
Convaincue du pouvoir de son art de réunir des personnes très différentes et l'impact positif que peut avoir la création artistique sur la société, elle a décidé de créer à Lyon l'association "ProjectA". Son but ? Créer des spectacles, notamment des concerts, pour sensibiliser le public à différentes problématiques sociétales et encourager chacun.e à agir, de manière innovante et dynamique. C'est dans cette optique qu'elle a composé un opéra-ballet, incluant des personnes en situation de handicap, notamment des danseur/euses en fauteuil.

Cette création a remporté l'année dernière un prix national de musique en Uruguay mais n'a encore jamais été interprété. Le projet que Maïa Steinberg a proposé au programme Jeunes ambassadeur/drices est la mise en scène de cet opéra avec une équipe d'artistes uruguayen.nes et lyonnais.es, qui travailleront ensemble pour sensibiliser le plus grand nombre au handicap, par-delà les frontières.

Lyon ayant été désignée "ville la plus accessible d'Europe" en 2018 et la région Auvergne Rhône-Alpes étant le sièges d'associations que celle des paralysés de France et Handicap international, le jury ne pouvait qu'être sensible à cette thématique.


© Florence Collet-Priolet


L'avis de Jean-Marc Serre, compositeur, enseignant, responsable du parcours de master Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV), "coach" de Maïa Steinberg dans le cadre du programme Jeunes ambassadeur/drices : « Maïa est une jeune femme très dynamique, entreprenante et souvent surprenante. Son projet m'a tout de suite séduit, mêlant à la fois son savoir-faire musical professionnel et ses capacités de rassemblement. Sachant qu'elle avait déjà l'expérience d'un opéra/ballet dans le même esprit créé en Uruguay, l'idée de mener un tel projet artistique et humain en France, avec une dimension internationale, me semble un défi tout à fait concrétisable, auquel j'apporte tout mon soutien. »



Le master MAAAV, partenaire des Trophées 2018


Deux anciens étudiants du master MAAAV avaient déjà participé au programme Jeunes ambassadeur/drices, Pablo Ossandon, chilien, en 2011 et Seth Stewart, américain, en 2013. Cette année, le master Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV) était pour la première fois partenaire des Trophées 2018 : un court Ciné-Concert a été proposé dans le cadre du Gala des Jeunes Ambassadeur/drices grâce à la collaboration du Quatuor de Fourvière.


Le parcours de master « MAAAV » (Musiques Appliquées Aux Arts Visuels) est une formation très spécifique et unique dans le paysage universitaire français. Il accueille chaque année une promotion de 16 étudiant.es compositeur/trices, souhaitant travailler dans le domaine de la création musicale et/ou de l’habillage  sonore à destination des arts visuels : Cinéma (animation, prise de vue réelle, documentaire), théâtre, jeu vidéo, multimédia. 

En savoir plus sur le master MAAAV


Auteur :
Marion Bonnet

Staff
  • maaav

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire